Ateliers

Plongée dans la mythologieau cœur des textes fondateurs (Homère, Ovide)

La mythologie gréco-romaine ne cesse de fasciner. Pourtant l’accès aux sources n’est pas aisé, et il est bien difficile de s’y retrouver dans le labyrinthe des récits, adaptations et commentaires.
STOA propose une immersion accompagnée: elle invite les élèves et les enseignants de français, langues anciennes ou histoire à s’interroger sur la nature des mythes, de manière originale et créative.
Par des exercices ludiques, elle leur propose aussi de se familiarsier avec deux “textes fondateurs” évoqués dans le plan d’études romand : l’”Odyssée” d’Homère et “Les Métamorphoses” d’Ovide.

Animations de 2x45 min.
Depuis janvier 2016.

Animations

Number 1 canadian online casino real money info

Mimes antiquesLe cancre, les commères, le fanfaron et l’emmerdeur…

Pour une fois laissons tomber les dieux et les héros! Parlons de gens normaux. L’Antiquité n’est pas faite que de mythes! Les poètes racontent aussi les mille et un soucis du quotidien: l’écolier fainéant que sa mère veut punir (Hérondas), les deux commères déambulant dans Alexandrie (Théocrite), le soldat fanfaronnant devant sa belle (Lucien), ou encore l’ami peau de colle (Horace)… Tout ce petit monde, figures des «mimes» antiques, reprend parole et chair le temps d’un spectacle virevoltant !

Animations de 15 min. Tout public.

La voix d’Orphée

STOA s’est lancé sur les traces du plus grand de tous les poètes. Elle l’a recherché à travers les chants et les rites de ses mystes, adeptes de son culte.
En suivant le fil de la vie d’Orphée, en psalmodiant ses hymnes et en humant le parfum des aromates brûlés au cours du rite, les acteurs de STOA vous invitent à descendre avec lui aux confins où mort et vie se rejoignent.
Un voyage initiatique dans le passé, aux sources de la ferveur et de la poésie.

Reprise possible sous forme d'animation légère.

La voix des Celtes

Les “Sketches celtiques” restituent la voix longtemps tue d’une glorieuse civilisation.
On suit les témoignages de César, Strabon, Cicéron, Lucain… et même quelques fragments en langue gauloise. On s’émerveille et on se méfie avec eux de ces êtres prétendument sauvages, querelleurs, sanguinaires. Et l’on devine derrière ces textes une vérité plus complexe, plus riche, plus nuancée…
Mais toujours: avec de l’humour, du jeu, du mime, et de la poésie!

Reprise possible sous forme d'animation légère.